Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]



 

Partagez|
Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Invité

Sujet Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Sam 9 Déc - 3:47



Riley Gallagher
ft. Lucy Hale


FICHE D'IDENTITÉ
NOM : Gallagher, nom que j'ai hérité de mon père et qui se passe depuis des générations.
PRÉNOM(S) : Mes parents ont décidés de me prénommer Riley. J'aime bien. Ça fait simple.
ÂGE : J'ai soufflée mes vingt-deux bougies.
LIEU/DATE DE NAISSANCE : Je suis née le 12 mai 1995 ici même à Brisbane.
ORIGINE ET NATIONALITÉ : Je me considère comme une pure australienne bien que j'aie des origines anglaises de par ma mère.
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'ai jamais été attirée que par les hommes. Je suis une pure hétérosexuelle.
SITUATION CIVILE : Je suis une célibataire un peu trop naïve qui s'est embarquée dans un beau merdier. Je suis enceinte de deux mois et je ne sais plus trop comment je vais m'en sortir.
STATUT MONÉTAIRE : Je proviens d'une famille richissime.
LES ÉTUDES
NIVEAU D'ÉTUDE : Undergraduate.
ANNÉE D'ÉTUDE : Quatrième année.
MATIÈRE DES ÉTUDES: Arts.
MAJEURE : Cinéma.
MINEURE(S): Photographie.
BOURSIER : Non.
QUELQUES QUESTIONS
SÉRIEUX

FUMER

ALCOOL

SPORT

LECTURE

NATURE

FILMS

MUSIQUE

TÉLÉ

SEX

SOCIABILITÉ

ORDI

Quelques questions afin de mieux cerner ton personnage au sein de l'université.


Pourquoi UQ Mes parents sont tous les deux passés par cette université. Ils y ont suivi leur Droit et bien que je me dirige vers un domaine d'études complètement différent, il était de mon devoir de perpétuer la tradition familiale. Du coup, malgré les grands moyens monétaires de ma famille, j'ai bûchée dur pour pouvoir y entrer facilement. Je voulais vraiment les rendre fiers de moi. Qui plus est, ça me permettait de demeurer chez moi, à Brisbane, près de mes amis et de ma famille.
Quel est ton campus Gatton. J'ai beau provenir d'une famille très riche, ça n'empêche pas le fait que j'ai toujours préférée les choses simples. J'aime me balader en nature, profiter du grand air et vivre dans un environnement tranquille et serein.
Qu'attends-tu du campus À mon entrée, je m'attendais à me faire de nouveaux amis et à trouver des gens qui me ressemblent davantage. Bien que je provienne d'un milieu de riches, je n'ai jamais eu grand chose en commun avec toutes ces filles qui aimaient participer à des fêtes et faire les magasins. En entrant dans ce nouveau monde, ça me permettait de me sentir enfin à ma place.
Quelle a été ta réaction face à ton admission à UQ Évidemment, j'ai ressentie un grand soulagement. J'étais heureuse de pouvoir rendre mes parents fiers de moi et d'atteindre les buts que je m'étais fixé. J'avais enfin la chance de réaliser mes rêves de devenir productrice et il était hors de question que je laisse quoi que ce soit gâcher mes chances. Enfin, c'était avant que ma vie bascule...

prénom / pseudo : Chouquette. âge: 25 ans. fuseau horaire : Canada. où avez-vous trouvé le forum:  Par I love Harvard. votre avis :J'adore !! :jm: Vous savez que je vous ai cherché toute la journée !? :cro: personnage : Inventé. fréquence de connexion : 4 à 7 sur 7, dépendant du boulot. une ultime bafouille : I love U !!




Dernière édition par Riley Gallagher le Sam 9 Déc - 21:01, édité 6 fois
Invité

Sujet Re: Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Sam 9 Déc - 3:48

Le cycle de la vie

chapitre one Vous savez ces histoires de filles richissimes qui grandissent dans de somptueuses villas au bord de la mer et qui vivent aux crochets de leurs parents qui les gâtent beaucoup plus que de raison ?? Et bah c'est à peu près le genre de vie que j'ai menée à l'exception de la dernière partie. J'ai vu le jour le 12 mai 1995 ici même à Brisbane. Fille unique de deux riches avocats, on aurait pu s'attendre à ce que tout me soit dû, mais ce ne fût pas le cas. En effet, dès mon plus jeune âge, mes parents m'ont appris que je devais me battre pour atteindre mes buts et que tout ne pouvait m'être dû sur un plateau d'argent. Certaines n'auraient pas spécialement appréciées l'idée, mais pour ma part, cet arrangement me convenait. J'avais conscience d'avoir de la chance d'être née dans une telle famille. Quand on y pense, certains enfants n'ont pas forcément la chance de manger à tous les jours. J'en remerciais constamment le ciel. En effet, tout en se montrant fermes avec moi, mes parents étaient également des personnes très pieuses qui voyaient la vie d'une manière bien particulière. Avant leur mariage, ils n'étaient encore sortis avec personnes d'autres. À leurs yeux, passer à l'acte devait se faire après le mariage et non pas à tout va. Évidemment, quand j'étais petite, je ne m'en préoccupais pas vraiment. Je ne comprenais pas vraiment le sens de ces phrases et je me contentais d'aquiésser aux paroles de mes parents. À cette époque, rien en m'intéressait plus que dessiner et inventer mille et une histoires toutes plus abracadabrantes les unes que les autres. Déjà à cette époque, je savais ce que je voulais faire de ma vie. Je voulais produire des films et faire vivre mes histoires au monde entier.


chapitre two Évidemment, comme vous pouvez vous en douter, mon enseignement chrétien n'a pas vraiment fait l'unanimité une fois au lycée. Alors que la plupart des autres filles commençaient à sortir clandestinement en boîte et fréquentaient des garçons, je passais plutôt la plupart de mon temps à lire à la bibliothèque ou à réviser chez moi. Les autres adolescents me voyaient un peu comme une bête curieuse et bien franchement, je commençais à les croire. Je ne comprenais pas que mes parents voient toutes ces histoires d'un si mauvais œil si tous les autres agissaient ainsi. Si ça avait été aussi mal, pourquoi les autres le feraient-ils ?? Bref, j'ai quand même plié aux exigences de mes parents. J'ai supporté les moqueries des autres filles de ma classe jusqu'à la fin du lycée, me répétant à chaque jour qu'une fois cette dernière année complétée, je ne les reverrais plus jamais. De toute façon, j'avais bien d'autres choses en tête. Je devais m'efforcer d'obtenir les meilleurs résultats possibles si je voulais être capable d'entrer à l'université de Queensland. C'était l'endroit même où avaient étudié et s'étaient connus mes parents et s'ils avaient fini par plier au fait que je préfère devenir productrice plutôt que médecin ou avocate, il était absolument hors de question à leurs yeux que j'aille étudier ailleurs. Tant mieux puisqu'il était hors de question pour moi de quitter la ville. Brisbane était ma maison et pour l'instant, je ne me sentais pas prête à la quitter.


chapitre three Je ne pense pas avoir besoin de vous dire que lorsque j'ai reçu ma lettre d'acceptation j'ai sauté de joie. Enfin, tout ce cauchemar du lycée était derrière moi et j'aurais la chance d'être moi-même et de vivre ma vie comme je l'entends. C'est un peu fébrile que j'ai commencé les cours. Mais, petit à petit, je me suis sentie de plus en plus à ma place. Non seulement mon domaine d'étude me passionnait entièrement, mais je me suis rapidement fait des copains qui m'aimaient et me respectaient pour celle que j'étais. Ils ne me demandaient pas de laisser tomber mes convictions, ni de vivre les choses à leurs manières et ça, je ne pouvais pas demander mieux. Seulement, au bout de trois ans, j'ai eu envie moi aussi d'être comme tout le monde. J'ai eu envie de prendre part à ces soirées étudiantes et à ces sorties en boîte. Du coup, j'ai commencé à sortir de plus en plus souvent. J'avais le droit, non ?? J'étais une adulte après tout. Petit à petit, je me suis mise à boire de temps à autre, puis à sortir avec des mecs du campus. Ça n'engageait à rien et ça me permettait de me vider l'esprit. Tant pis si je n'étais plus vierge avant le mariage. Dieu ne m'en voudrait certainement pas de vivre ma vie comme n'importe quelle autre femme de ce monde moderne.


chapitre four C'est à une soirée étudiante que je l'ai connue il y a quelques mois. Noah Lawson. Celui qui était destiné à chambouler toute ma vie. Sa réputation n'était pas à refaire à l'université. C'était un charmeur qui attirait les filles dans son lit pour s'en désintéresser le jour suivant. Pourquoi je l'ai laissé m'approcher ?? Je ne saurais vous dire. J'imagine que j'ai craqué pour son sourire éclatant et pour la part de mystère qu'il conservait toujours avec les gens de son entourage, comme s'il avait toujours quelque chose à cacher. Lorsqu'il a voulu qu'on aille plus loin qu'un simple baiser ce soir-là, je l'ai repoussée. Je ne voulais pas être une simple conquête qu'il allait ajouter à sa longue liste. Cependant, lorsqu'il est revenu à la charge les jours suivants, je n'ai pas pu m'empêcher d'espérer. Que j'étais différente. Que peut-être que je lui plaisais réellement. Nous sommes sorties deux ou trois fois avant que je ne m'abandonne totalement dans ses bras. La nuit la plus magique de toute ma vie. Évidemment, j'ai cru que ça y était. Que j'étais parvenue à le faire changer et que j'étais celle qui avait su gagner son coeur. Malheureusement, ce n'était qu'un leurre. Le lendemain, lorsqu'on s'est croisés à l'université, c'est à peine s'il m'a regardé. Évidemment, je me suis sentie comme la dernière des idiotes, une autre pauvre cruche qui étais tombée dans le panneau comme toutes les autres filles avant elle. Je me suis sentie trahie et désespérée, et encore beaucoup plus lorsque j'ai connu la suite des événements.


chapitre five À peine un mois après la trahison de Noah, j'ai découvert que j'étais enceinte. Évidemment, j'ai immédiatement été prise de panique. Je n'avais que vingt-deux ans. Je n'étais pas apte à assumer un enfant maintenant. En même temps, je n'avais pas le droit d'avorter. Étant donné l'enseignement religieux que j'avais reçu, je n'avais que trop conscience que la vie est une chose sacrée qu'on se doit de respecter. Je n'avais donc qu'une seule autre possibilité : l'adoption. De cette manière, je m'assurais que mon bébé reçoive tout l'amour et l'attention qu'il méritait. Cela dit, c'était sans l'opinion de mes parents lorsque je leur ai appris la nouvelle. Comme vous pouvez vous en douter, mon père est entré dans une colère noire. Tant qu'à ma mère, elle a fondu en larmes. Elle n'en revenait pas que j'aie à ce point trahi l'éducation qu'ils m'avaient inculquée sur le fait d'attendre le mariage pour coucher. Lorsque je leur ai parlé de mes intentions de faire adopter le bébé, ils me l'ont immédiatement interdit. À leurs yeux, il était nécessaire que je réponde de mes actes et que j'élève moi-même ce bébé. Tant qu'à Noah, étant donné qu'il était le père légitime de l'enfant, il leur paraissait juste que nous nous marions. Pour la première fois de ma vie, j'ai contesté leur décision. Je leur ai rappelé que ce mec n'en avait rien à faire de moi et qu'il y avait fort à parier que nous nous adressions plus jamais la parole, mais ils ont insisté. Pire encore, ils m'ont ordonné de le mettre au courant et de lui annoncer qu'il était bien obligé de m'épouser maintenant. Autrement, ils me reniaient et me coupaient définitivement les vivres. Un mois de plus s'est écoulé depuis ma conversation avec mes parents et je n'ai toujours pas trouvé la force d'apprendre la nouvelle à Noah. Comment risque-t-il de réagir de toute façon ?? Il va sûrement me rire au nez, me dire qu'il est hors de question qu'il m'épouse. Pourtant, je n'ai pas d'autre choix. Autrement, je risque de me retrouver à la rue avec un bébé sur les bras.




Dernière édition par Riley Gallagher le Sam 9 Déc - 21:16, édité 11 fois
Invité

Sujet Re: Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Sam 9 Déc - 3:54
Je veux être la première a te souhaité la bienvenue et par la même occasion inauguré ta fiche :hug:
Du coup bienvenue parmi nous belle demoiselle
Ce choix de vava :bave:
Bon courage pour ta fiche et si tu as besoin n'hésite pas :mimi:
Invité

Sujet Re: Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Sam 9 Déc - 9:35
BIENVENUE SUR BB petit membre. :keur:
Lucie est un excellent choix. :cro: Si tu as la moindre question, n’hésite pas à contacter le staff.
Puis bon courage pour la rédaction de ta fiche. :ih:
Invité

Sujet Re: Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Sam 9 Déc - 11:18
Bienvenue ma belle :red: :chou:
Courage pour la fin de ta fiche :**:
Invité

Sujet Re: Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Sam 9 Déc - 16:49
Merciii à vous toutes !! :cro:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://bananabender.forumactif.com/t68-sydney-i-got-drinks-to-dr
undergraduate
here since : 20/02/2017
sent messages : 661
pseudo : pom - holly
face : Danielle Campbell, la plus belle


Sujet Re: Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Dim 10 Déc - 11:00

HELLOOOOOOW :cc:

Welcome sur banana !  :holl:
J'espère que tu te plairas ici et que tu trouveras ton bonheur :;D:
N'hésite pas à contacter un admin si tu as besoin, nous sommes à ta disposition :amen: AMEN à toi petit membre ! :hug:

:ih:

_________________

SWING  :holl:

Invité

Sujet Re: Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Dim 10 Déc - 12:03
VALIDATION
Yiiiiihaaaaa, ça y est tu es validé(e) ! c'est top. Maintenant laisse toi guider par les liens ci-dessous pour poser officiellement tes valises. Petit Banana Bender, bienvenue chez toi !

lucy est tellement belle. et puis j'aime beaucoup sa personnalité. :hug: bon jeu ! :hrt: hâte de voir comment elle va évoluer ici. :ih:

TOP SITE vote pour nous sur le top site.

proposer un scénario Laisse toi tenter par la création d'un scénario

proposer un pré-lien Laisse toi tenter par la création d'un pré-lien

TROUVER UN LOGEMENT il faut bien que ton personnage ait un toit au dessus de la tête.

TROUVER UN CLUB pour les étudiants qui veulent avoir une activité extra-scolaire

TROUVER UN SPORT pour les étudiants sportifs qui veulent avoir une activité extra-scolaire

TROUVER UN MÉTIER pour les citizens qui sont dans la vie active

TROUVER DES AMIS pour bien t'intégrer au forum, tu peux trouver des liens à ton personnage ici.


Contenu sponsorisé

Sujet Re: Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Riley ¤ On est devenus des experts dans le sabotage de notre bonheur. [100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Plume à papote ! (FLOOD)
» Enfermé dans un cercueil par des voleurs...
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-+
Sauter vers: