je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)



 

Partagez|
je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité

Sujet je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Dim 29 Oct - 22:24



Hyppolite Wright
ft. kristina bazan


FICHE D'IDENTITÉ
NOM : wright
PRÉNOM(S) : hyppolite zoélia
ÂGE : vingt trois ans
LIEU/DATE DE NAISSANCE : london, quatre mars quatre vingt treize
ORIGINE ET NATIONALITÉ : franco-anglaise
ORIENTATION SEXUELLE : bisexuelle, j'ai pas envie de choisir, les deux me font du bien.
SITUATION CIVILE : célibataire.
STATUT MONÉTAIRE : riche mais née pauvre.
LES ÉTUDES
NIVEAU D'ÉTUDE : graduate
ANNÉE D'ÉTUDE : deuxième années
MATIÈRE DES ÉTUDES: droit
MAJEURE : droix pénal
MINEURE(S): aucune
BOURSIER : non
QUELQUES QUESTIONS
SÉRIEUX

FUMER

ALCOOL

SPORT

LECTURE

NATURE

FILMS

MUSIQUE

TÉLÉ

SEX

SOCIABILITÉ

ORDI

Quelques questions afin de mieux cerner ton personnage au sein de l'université.


Pourquoi UQ C'est un choix de mes parents, ils sont pour ainsi dire riche, mon frère allant dans cette université, ils ont pensé qu'ils seraient préférable que nous y allions ensemble car à mes yeux celle-ci ou une autre peut importait.
Quel est ton campus st lucia
Qu'attends-tu du campus Rien de particulier, tout ce que je veux c'est pouvoir obtenir mon diplôme, faire la fête tous les soirs, pouvoir rencontrer du monde et m'amuser. J'espère juste pas rencontré des filles ou fils à papa friqué qui se prenne pour le nombril du monde, parce que même si j'ai été adopté par des riches, je déteste ce milieu et je tiens pas à y être associé je n'oublierais jamais d'où je viens.
Quelle a été ta réaction face à ton admission à UQ Franchement, je vais pas mentir savoir que j'allais pouvoir être avec mon frère ça m'a fait plaisir, il est devenu mon centre de gravité, je me sens moins bien quand il est pas là. Il arrive à faire ressortir ce qu'il y a de mieux en moi. Puis c'est une sacré université quand même.

prénom / pseudo : samie/infinity. âge: vingt cinq ans fuseau horaire : français où avez-vous trouvé le forum:  bazzart votre avis :je cherchais un nouveau forum et j'ai eu un coup de coeur pour le votre, j'espère réussir l'intégration maintenant. personnage : (inventé - scénario) inventé fréquence de connexion : tous les jours. une ultime bafouille : merci pour l'accueil, hâte de commencer à jouer.




Dernière édition par Hyppolite Wright le Lun 30 Oct - 13:08, édité 4 fois
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Dim 29 Oct - 22:25

L' orpheline

chapitre one Hyppolite Zoélia Wright ; mon patronyme devrait-il définir qui je suis ? Chaque être humains sur cette terre porte un nom qu'il soit à consonance aristocratique ou bien le plus commun d'entre tous. Seulement savons-nous vraiment tout ce qui se cache derrière une personne ? Savons-nous qui elle est en dépit des apparences ? Avons-nous déjà prit le temps de regarder : au delà de ce que l'on voit ?

Fille d'une mère française sans emploi et d'un père anglais, travaillant à l'usine. Nous étions une famille pauvre, mes parents faisaient de leur mieux pour que nous aillons assez à mangé. Il veillait à ce que je ne manque de rien préférant parfois ce priver pour que je puisse me nourrir convenablement. Si nous n'avions pas beaucoup d'argent, j'étais toutefois une petite fille choyé et aimé. Mon enfance je l'ai vécue dans les rires et la joie d'un foyer chaleureux et aimant. Rien ne m'avait préparé à ce qui allait suivre cet été là. J'avais sept ans, mes parents avaient réussir à mettre de l'argent de côté pour que je puisse partir en vacance. Malheureusement, ils n'avaient pas pu m’accompagner, alors je vivais ma première aventure seule.
Le début de ces vacances furent absolument extraordinaire, j'étais amoureuse de la vie, je voulais toujours en découvrir d'avantage, explorer et me faire des amis. Je me rendais alors compte que l'argent n'importait pas lorsqu'on avait de l'amour autour de soit. Seulement, mon monde s'est effondré, je me souviens que mon moniteur de vacance m'a fait appeler, il m'a dit qu'il fallait que je rentre chez moi, que des personnes viendraient me chercher. Moi, tout ce que je voulais c'était rester et m'amuser, puis pourquoi mes parents ne pouvaient ils pas venir ?
Ce fut sans doute le voyage le plus long de ma chienne de vie, à mon arrivé une dame s'est occupé de moi. Elle m'a alors informé que mes parents étaient décédé. En réalité, je n'ai compris que plus tard qu'ils avaient été assassiné par un cambrioleur qui avait paniqué.
La petite fille heureuse, pleine de vie et qui rêvait de découvrir le monde à disparut ce jour là, elle n'avait plus d'amour, plus de tendresse il ne restait rien.

Mes parents n'ayant aucune famille, il m'arriva ce qu'il arrive à bon nombres d'enfants dans le même cas, je fus placé dans un orphelinat. Ils me placèrent en famille d'accueil lorsque j'eus douze ans, je me montrais toujours froide, distante et je ne cessais de me révolter. J'en voulais au monde entier pour ce qui était arrivé à mes parents, j'en voulais au dieux, qu'ils soient grecque ou catholique de me faire vivre une telle souffrance. Ne me supportant plus, ils ont donc décidé de me renvoyer à l'orphelinat. Alors une autre famille à accepté de me prendre, cette fois-ci ce fut différent, j'étais plus âgé j'avais seize ans, ils étaient plutôt gentil, malgré mon comportement ils me laissaient tranquille. Ils avaient un fils, plus âgé d'un an avec qui j'entretenais une relation particulière. Il était un frère à l'écoute, parfois nous nous mettions à nous battre, les coups étaient douloureux mais ça me faisait vraiment du bien. Je me suis ouverte à lui, je lu ai fait confiance, il était le seul à pouvoir m'approcher. Seulement voilà, un soir alors que j'étais dans ma chambre à dormir, le père de famille a fait irruption dans ma chambre, il s'est glissé dans mon lit et il a m'a touché à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il tente de me violer et que je fuis la maison.


chapitre two Une dame m'a trouvé en train de voler à manger dans un super marché, elle m'a demandé de lui donner ce que j'avais prit et elle l'a payé. Elle m'a alors demandé de la suivre et m'a emmené chez elle. J'ai pu prendre une douche, me changer et elle m'a gentiment proposé de passer la nuit chez elle. Ils avaient d'autres enfants, trois pour être exact, l'un avait mon âge, une autre avec treize ans et  la petite dernière dix ans. Cette famille à alors changé ma vie.

Je suis restée plus longtemps que prévue, j'avais une relation parfaite avec les petites, j'adorais passer du temps avec eux, ils n'avaient pas encore ce regard sur la réalité du monde qui les entouraient. Avec l’aîné, je me suis montré très souvent distante et sur la défensive, je me souvenais de l'autre garçon que j'avais dû quitter et je ne voulais pas revivre ça. Finalement, ils se sont attaché à moi, ils ont su voir au delà de mon caractère fort, sur la défensive. Ils ont alors décidé de m'adopter, je devenais alors une Wright faisant pleinement partie de la famille. Puis mon frère grand frère m'a trouvé une nuit en train de hurler et de me tordre dans tout les sens, pleurant dans mon sommeil. Il m'a alors réveillé et il est resté au près de moi. Sans savoir pourquoi, je lui ai raconté mon histoire ça l'a rendu fou de rage d'apprendre ce qui m'était arrivé. Ce jour là, il a décidé de me protéger qu'il ne laisserait plus jamais personne me faire du mal et l'on ne sait plus quitté.

Ils étaient riche très riche, elle était propriétaire d'une agence de publicité et lui évidemment c'était un briant avocat. J'avais tout ce que je désirais, ils firent en sorte que je rattrape mon retard sur mes études et que je puisse devenir avocate ou lieutenant de police, tout ce que je voulais c'était mettre en prison l'assassin de mes parents qu'ils avaient jamais retrouvé. J'ai décidé de partir faire le tour du monde pendant deux ans, mon frère à alors insisté pour m'accompagner. Nous sommes partis tout les deux et ça nous a énormément rapproché. On a développé une sorte de relation fusionnelle, extrêmement possessive. Parfois, on peut tout cassé lorsqu'on se dispute. C'est extrêmement fort entre nous parfois c'est compliqué il est mon frère, rien d'autre, enfin je crois.

Finalement à mon retour, je décidais de reprendre mes études, mes parents firent alors en sorte que je puisse intégré l'université dans laquelle allait mon frère, ils voulaient qu'on reste ensemble que c'était plus tranquillisant pour eux. J'ai donc fini par être reçu à l'université de Queensland pour la joie de tous, enfin moi en ce qui me concernait je me fichais bien de ça, je n'ai jamais porté grande importance au détail. Alors, commençait une nouvelle aventure celle de l'université, attention Australie j'arrive.



Dernière édition par Hyppolite Wright le Lun 30 Oct - 13:10, édité 4 fois
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Dim 29 Oct - 22:26
Kristina en brune elle est hypnotisante
curieuse de voir ce que tu vas en faire :ahh:
bienvenue
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Dim 29 Oct - 22:33
olala hâte de voir ce que tu vas faire avec ce personnage. I love you bienvenue.
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Dim 29 Oct - 22:37
j'adore le pseudo :jm: puis bazan quoi, magnifique
bienvenue parmi nous :hug:
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Dim 29 Oct - 22:42
Merci beaucoup à vous trois. :hrt:
Vous êtes beau :baveuh:
Hâte de vous la faire découvrir.
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Dim 29 Oct - 22:56
kristina
bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche :coeur: si tu as des questions n'hésite pas I love you
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Dim 29 Oct - 23:24
KRISTINA MA JOLIE :inlove: un lien s'impose
hâte d'en découvrir plus sur ta miss, j'adore le pseudo au passage :ih:
bon courage pour la rédaction, si t'as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Lun 30 Oct - 1:33
wooow kristina :bave:
bienvenuue à toi :inlove:
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Lun 30 Oct - 2:13
le pseudo est un petit bijou. :jm:
et que dire de ton avatar sérieux.
bienvenue à toi par ici. :kkeur:
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Lun 30 Oct - 2:43
Lorsque j'ai vue Hippolyte, j'étais certaine de voir un homme et bien non :ih:
SURPRISE !!!
Bienvenue parmi nous chaton et bon courage pour ta fiche :hrt:
Merci pour ton inscription et j'espère que tu te plairas parmi nous :hug:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://bananabender.forumactif.com/t68-sydney-i-got-drinks-to-dr
undergraduate
here since : 20/02/2017
sent messages : 661
pseudo : pom - holly
face : Danielle Campbell, la plus belle


Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Lun 30 Oct - 9:58

HELLOOOOOOW :cc:

Welcome sur banana ! :hou:
J'espère que tu te plairas ici et que tu trouveras ton bonheur :;D:
N'hésite pas à contacter un admin si tu as besoin, nous sommes à ta disposition :amen: AMEN à toi petit membre ! :hug:

Super choix de vava I love you

_________________

SWING  :holl:

Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Lun 30 Oct - 11:54
Merci à tous, pour votre accueil, je suis ravie de vous rejoindre :coeur:
J'espère qu'on va se trouver de super lien :**:
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Lun 30 Oct - 12:09
kristina jolem trop :bave: :jm:
nous faudra un lien :red:
BIENVENUE SUR BANANA BENDER    :rlobe:
j'espère que tu te plairas parmi nous  
Invité

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Lun 30 Oct - 12:11
@Alban McCallum :baveuh: :inlove:
Avec plaisir pour le lien :hou:
Merci beaucoup. :coeur:
Contenu sponsorisé

Sujet Re: je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
je ne crois en rien, juste en moi. (hippolyte)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» 05. Il n'y a rien de plus fort que l'amitié. L'alcool? Non, je ne crois pas vieux! {Iris}
» Tout ce que tu crois savoir, n'est rien de plus que le fruit de ton imagination, une joyeuse illusion.
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-+
Sauter vers: