smells like teen spirit (sora)



 

Partagez|
smells like teen spirit (sora)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité

Sujet smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 0:42



Sora Evans
ft. Bella Hadid


HEART IN A CAGE
NOM : Evans ce patronyme qui t'écorche les lèvres, poison longtemps haïssable tu l'as hérité de géniteurs qui ne te léguèrent rien d'autre que cette marque d'appartenance, amouragie sanglante qui t'a laissé handicapée du cœur à ce jour.
PRÉNOM(S) : Sora prénom trop court pour le ratatiné d'avantage, tant mieux, tu détestes les surnoms, tu les tolères d'un regard faussement compréhensif quand tes lèvres nudes se déforment en une moue révélatrice. On dit ton prénom amérindien sans plus de précisions parce que c'est plus simple et les gens aiment la simplicité, qui se soucie des détails déformés de nos jours? "Oiseau chantant qui prend son vol" signification qui te colle à la peau, tout comme un colibri insaisissable tu t'échappes dès qu'on cherche à te saisir, te serrer et t'enserrer de trop près.
ÂGE : vingt-quatre années écoulées sur un visage poupin, les traces du temps ne sillonnent pas encore ta peau mais éclairent ton regard.
LIEU/DATE DE NAISSANCE : Née ici et là, t'as vagabondé pour échapper à l'emprise parentale oppressante, t'as vu le jour à Tucson en Arizona durant un été caniculaire en 1993.
ORIGINE ET NATIONALITÉ : t'es une american women jusqu'au bout des ongles, même si t'as l'esprit qui vagabonde à tes odyssées futures. Tête en l'air et pieds au plafond t'es pas de celles destinées à finir ici dans votre bonne vieille ville d'Arizona, tu l'aimes pourtant ta patrie, son histoire, ses rues si familières. T'es une gamine du sud, dans le cœur et dans les tripes, une Scarlett O'Hara au caractère volcanique et à la moue effrontée. Néanmoins tu ne peux pas tenir en place, tu ne veux pas tenir en place. De voyages en grandes aventures ta vie est rythmée par les va et vient. Ta grand-mère paternelle est une Navajo et tu n'es pas peu fière d'avoir du sang amérindien dans tes veines, elle vous a transmis sa culture et ses traditions, tu restes très respectueuse du peuple de tes ancêtres. Tu parles ainsi la langue navajo, langue na-dené qui s'apprend dans ta famille depuis votre plus jeune âge, héritage auquel vous tenez trop pour ne pas le transmettre au fil des générations.
ORIENTATION SEXUELLE : tu te définis comme Queer, le revendiques comme étendard de ta différence assumée. Tu te définis par le fait de ne pas te définir, "étrange" "bizarre" "peu commun", tu t'opposes au patriarcat hétéronormatif, refusant d'être catégorisée. Tu ne veux pas d'étiquette interdisant qu'on te stigmatise pour la personne que tu aimes, ou celles que tu désires. Tu trouves de la beauté dans les courbes féminines, la voix suave et la poigne viril, l'androgyne.. les hommes, les femmes. L'orgasme n'a pas de genre. T'es même sortie avec un transexuel lorsque tu étais de passage à NYC, tu n'en as aucunement honte.
SITUATION CIVILE : De la même façon tu ne souhaites pas te soumettre aux normes d'un couple traditionnel, libertine tu suis un regard envoûtant, tombe pour un sourire charmeur. Le cœur en cavale et le corps papillon, tu n'acceptes pas qu'on te qualifie de fille facile, un homme qui passe de lit en lit est un Don Juan, une femme une salope. Ça te révolte, tu ne changeras pas ta façon d'être, d'aimer et de baiser pour des bigotes à l'esprit étriqué. T'es comme ça, la fidélité t'ennuie, la vertu te pèse, le silence t'arrache les oreilles. Tu veux du bruit, des éclats de rire, du rosé, des abat-jour roses, des regards d'homme et de femmes qui te désirent, des calomnies d'amies. Qui devinerait que tu es mariée, un mariage blanc qui te coûtera cher si l'inspection le découvre. T'as jamais eu peur des risques, tu allais te faire expulser ton visa étudiant arrivant à son terme, il t'a offert une alternative. Alternative inconsciente d'où son attrait à tes yeux.
STATUT MONÉTAIRE : On t'a dit un jour que pour être libre il fallait avoir de l'argent et toi tu refuses cette vérité dérangeante. Tu refuses d'être l'esclave du fric, d'un patron, d'horaires à respecter. Ainsi ta situation financière elle monte, elle descend. Elle vire au chaos mais jamais ne t'affole. Tu peux être sacrément dans le rouge et complètement fauchée, à pas pouvoir payer ton loyer. Et parfois ça va mieux. Tu te préoccupes pas de ton compte, ça c'est l'affaire des banquiers et tu songes comme ils doivent s'ennuyer. Pour vivre, t'empruntes à droite et à gauche, résultat t'as des dettes partout.
WONDERWALL
NIVEAU D'ÉTUDE : undergraduate  
ANNÉE D'ÉTUDE : 4ème année
MATIÈRE DES ÉTUDES: arts, tout le reste est vraiment trop scolaire pour toi.
MAJEURE : théâtre.
MINEURE(S): langues (français & arabe)
BOURSIER : oui
DEAR MY UNIVERSE
001/ WOULD YOU BLEED FOR ME? t'as grandi dans l'indifférence paternelle, dans la froideur maternelle, dans l'utilisation fraternelle. Tu es ce qu'on appelle joliment un bébé médicament. En réalité c'est beaucoup moins poétique que ça, moins altruiste, vachement plus malsain. Ça t'a bouffé la vie, littéralement. Gangrainant ton âme et volant tes organes vitaux. En d'autres termes, tu as été conçue pour soigner ta sœur qui souffrait d'anémie aplasique depuis toute petite et qui est en rémission depuis quelques années. Ta sœur, quand elle est sortie de la maladie elle s'est transformée en véritable tête brûlée : parapente, escalade, parachutisme, rien n'était trop dangereux pour elle. Résultat, elle faisait plusieurs allers et retours à l'hôpital et c'est toi qui réparais les pots cassés. T'es le pansement-humain de ton aînée, c'est ce que tu es.. étais. Tu lui as donné de la moelle osseuse, du sang, un bout de foie. Il y a cinq ans après un accident de quad elle a eu besoin d'un rein, bien évident tu étais toute désignée comme donneuse. C'est ton rôle. Tes parents t'ont eu pour ça. T'étais là dans la salle d'attente résignée à donner ton rein quand tu t'es réveillée, t'as fondu en sanglots. Des pleurs de soulagement, les éclats se mêlant aux larmes t'as décidé que t'en avais assez, terminé de servir de réserve de pièces détachées. T'as décidé d'avoir ta propre vie, la tienne, pas celle qui t'était imposée pour continuer d'être une poche de survie. T'as fuis l'hôpital, ta famille, le pays, t'y es jamais retournée depuis et y remettre les pieds reste ta plus grande crainte. 002/ another time, another love, Parfois.. souvent t'as pas l'impression d'être née à la bonne époque, il te faudrait ton propre tardis pour retourner à ta véritable vie. Toi tu fredonnes du Nat King Cole et danses sur du Chuck Berry. Tu traverses la terre selon Jules Verne. Badines avec l'amour d'après Musset. Cauchemardes à propos de l'incube de Füssli. T'entraînes à la Valse d'Edith Piaf. Observes les couples derrière l'appareil de Ronis. De la même façon tu t'habilles presque exclusivement dans les friperies, par obligation financière un peu, par goût du vintage beaucoup. T'aimes savoir que ce que tu portes a une histoire, imaginer les anciens propriétaires des objets que tu chines en brocante, t'aimes ce qui a un passé, des défauts. Une signature propre. Tu ne veux pas de produits fabriqués à la chaîne et dépourvus d'âme, des intérieurs pré-décorés sans personnalité, des dernières fringues "hypes" dérivées en mille coloris fadasses et portées par cette fille que tu as croisé au café, cette autre qui t'a bousculé au détour d'une ruelle et cette dernière qui klaxonnait derrière sa mini au feu vert. Tu trouves un charme indéniable à tout ce qui est rétro, des vieux vinyles de tes parents aux lettres enflammées que ton correspondant français t'avais envoyé lorsque tu avais quatorze ans. Echange épistolaire que tu conserves à l'abri du temps, il y a ces femmes qui trouvent les lettres d'amour ringardes et dépassées et il y a toi, toi qui te noies dans la calligraphie main, dans les premiers émois de l'adolescence. la magie de tenir, de lire et relire l'encre sur du papier glacé. oo3/ et aux folies bergère, L'américaine que tu es rêve de visiter la France, pas celle des films, des livres et des chansons, la France actuelle, la France sous son vrai jour. Tu fantasmes Paris mais pas sa dame de fer ou ses Champs-Elyzées mais la maison de Nicolas Flamel et les arènes de Lutèce. Tu voudrais t'arrêter dans la ville rose, flâner dans les quartiers de Lyon. Lyon dont on t'a vanté les cafés littéraires, les bières du Ninkasi, les fresques murales et le jardin du Rosaire, dans ta boîte à voyages tu ajoutes et retires les billets dans le but d'un séjour éclair à l'autre bout du monde. oo4/ like flowers we blossom and die, Amoureuse éphémère, t'as jamais fonctionné autrement. T'aimes les débuts et les fins, les moments de flottements entre tout ça tu ne les comprends pas. Tu succombes aux premiers regards, aux premiers baisers, aux premiers rires et aux premières déchirures. Tu détestes te répéter. Aux yeux du monde tu sais que de fait les histoires d'un soir ont un caractère douteux, dépravé voir outrageusement méprisable. Aux tiens elles sont poétiques dans leur maladresse, fugaces aperçus d'éternité qui disparaissent avant la déchéance. Tu vénères ce désir qui fait que toute la surface de la peau s'éclaire et désire la surface d'une autre peau dont on ne connait rien. Cette expression d'être intime avant même de se connaître. Perdre la boussole, s'affoler. Lorsque la raison dit qu'hier encore il portait un prénom inconnu. Quelle belle ruse inventée par la biologie pour l'homme qui se croit si fort. Quel pied de nez de la peau au cerveau. C'est l’éclosion stellaire de deux âmes étrangères. Et puis après, après tu as le sentiment suffocant de faner. oo5/ a book is a dream that you hold in your hands, livres avec un grand S. Parce que toi, tu vis au pluriel, tu aimes au pluriel, tu découvres au pluriel et de la même façon tu dévores la littérature en multipliant les infidélités à Hugo et Nerval. Tu lis simultanément plusieurs ouvrages, commençant par la fin, le milieu, sautant du prologue au chapitre dont cet ami-là t'a parlé et qui l'a fait chaviré. Tu ne suis aucun ordre, aucune mode, tu ne qualifies rien de romans de gare parce que tu figures toujours insulter la part d'une âme avec de tels propos. Ce que tu préfères se sont les romans empruntés, t'es une de ces rares personnes qui vont encore à la bibliothèque, et t'as cette autre manie de semer des livres au quatre coins des villes et du monde. Tu lis et tu abandonnes l'objet de ton évasion sur un banc, dans un parc, au pied d'un réverbère. T'aimes l'idée de partager avec un inconnu, la pensée de cet autre qui trouvera le livre abandonné pour y plonger à son tour avant de le léguer. En ce moment c'est L'homme révolté de Camus qui te passionne, il n'est pas à toi évidement mais à lui. Tu t’immisces dans ses lectures curieuse et avide de connaître ses nouveaux coups de foudre. Ainsi t'empruntes, échanges et griffonnes, au fil du texte et il y découvre tes remarques, tes interrogations, tes réflexions pour répondre à son tour. Vos marques-pages entrecroisés racontent une balade littéraire unique, une correspondance nébuleuse qui échapperait aux étrangers. oo6/ it's a good kind of madness, t'es une passionnée qui s'éparpille, une touche à tout en quête de révélations. Tu dessines, des dizaines de portraits, de paysages, des formes absurdes dont la signification échappe à tous, des illustrations critiques, des graffitis aux murs, des trompe-l’œil dans ta chambre, des aquarelles sous la pluie. Ta boulimie créative a franchi un cap quand t'as commencé à voyager. Elle n'a cessé d’augmenter ensuite. Faire l'idiote poétiquement est un passe-temps formidable. Tu ne te considères pas comme artiste. Quand on te demande tu réponds "je griffonne" car c'est ce que tu fais selon tes critères, ce que tu voudrais c'est qu'un de tes dessins parle au moins à une personne. Que ça ait eu du sens. Représenter de purs sentiments, de vraies émotions, quelque chose qui soulève les cœurs. Comme la communion entre spectateurs et comédiens, les musiciens et leur public durant les concerts, cette osmose partagée lorsqu'ils sont portés par quelque chose de fort. C'est ça que tu voudrais dessiner. Ça ne t'intéresse pas d'être moyenne tu veux pouvoir toucher, émouvoir ou provoquer.. ou alors tu préfères ne rien faire du tout. Raison pour laquelle le trois quart de ce que tu dessines, peins, ou photographies te sert de combustible pour feu de cheminée. oo7/ colour my life with the chaos of trouble, t'es une vraie pile électrique, tu veux tout tester tout connaître, impossible de te poser. Instabilité chronique. T'as fait des stages dans des boîtes ici et là. T'aimes te cultiver mais à ta façon. Tu ne veux pas qu'on t'impose, qu'on te dicte et te dirige. Tu n'étais pas faite pour les parcours rectiligne à écouter un professeur, suspendue à leurs lèvres mais le regard tourné vers l'extérieur. Fervente partisane de l'école de la rue. Tu fais tes propres erreurs, tes propres choix, tu apprends dans tes rencontres. Artiste un peu bohème qui ne vis pas de ta passion, t'as obtenue une bourse tardive pour t'essayer à la fac. Avant ça t'enchaînais les petits boulots par nécessité pas par envie, car t'es accrochée à ton indépendance et ton autonomie si durement gagné. Tu veux te débrouiller seule et te montrer adulte mais es touchée du syndrome de Peter Pan paradoxalement, tu ne veux pas réellement t'engager dans la vraie vie, la vie de grands comme tu dis parfois. Ta vie professionnelle est un joyeux bordel, tu n'arrives pas à garder un job. Changeant constamment d'envie et d'avis. En ce moment pour arrondir tes fins de mois hôtesse dans une boîte échangiste et tu bosses également comme opératrice du téléphone rose. Ton talent de comédienne aide bien d'ailleurs.  
AU CLAIR DE LA PLUME
CHRONO - JOHN DOE titre rp

CHRONO - JOHN DOE titre rp




Dernière édition par Sora Evans le Mar 24 Oct - 0:34, édité 2 fois
Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 0:44
+1 je suis une feignasse le modèle officiel demande trop de précisions lien je ferais ma tambouille pour résumer tout ça :ih: :ih:
Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 0:44
à vous

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://bananabender.forumactif.com/t68-sydney-i-got-drinks-to-dr
undergraduate
here since : 20/02/2017
sent messages : 661
pseudo : pom - holly
face : Danielle Campbell, la plus belle


Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 12:29
Il nous faut un lien, on est dans le même campus :coeur:

_________________

SWING  :holl:

Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 13:01
je viens quémander mon lien. et bordel qu'est ce que j'ai aimé ta fiche.
Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 17:47
@Sydney Boyton-Niel a écrit:
Il nous faut un lien, on est dans le même campus :coeur:
En effet et en plus on est pas nombreux nous les Gatten   et on le sait tout ce qui est rare est précieux   que les autres aillent se rhabiller les hippies au pouvoir    
tu sais ce que tu veux déjà mon chat ou pas?  :jm:


Dyl Warsson a écrit:
je viens quémander mon lien. et bordel qu'est ce que j'ai aimé ta fiche.
:ih:  :ih:  :ih: mais viens mon ami, viens  
bordel que de beaux compliments avec toi, j'aime ça continue  :hou: (j'ai dévoré ta fiche aussi Dyl est trop cute :ver: c'était tout doux à lire :hrt:)
bon alors gueux tu sais déjà sur quoi tu veux partir?  :red: Ou alors tu débarques en touriste avec tes flip flop et ton monoi?  moustache et dans ce cas là on se creuse ensemble je suis magnanime je sais    
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://bananabender.forumactif.com/t68-sydney-i-got-drinks-to-dr
undergraduate
here since : 20/02/2017
sent messages : 661
pseudo : pom - holly
face : Danielle Campbell, la plus belle


Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 17:49
PAs du tout, je vais aller voir où se loge ta belle et si elle a des activités avec Syd

_________________

SWING  :holl:

Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 17:52
@Sydney Boyton-Niel alors pour le logement il me semble que les demoiselles sont au même étage et à quelques portes à peine l'une de l'autre donc ça peut être un début en effet
pour les clubs je me suis pas encore inscrite mais j'ai regardé les tiens et elles ne seront pas dans les mêmes
je vais aller lire ta fiche mais si tu pouvais me parler un peu de Syd et surtout des liens que tu as à combler je vais commencer à réfléchir j'ai peut-être une idée mais tout dépend du caractère de ta belle :**:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://bananabender.forumactif.com/t68-sydney-i-got-drinks-to-dr
undergraduate
here since : 20/02/2017
sent messages : 661
pseudo : pom - holly
face : Danielle Campbell, la plus belle


Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 17:57
Alors, elles sont chambres voisines, puisqu'elles sont au même étage et chambre de numéro impair 5 et 3 du coup, soit c'est vraiment positif, soit c'est vraiment négatif.
Comment est Sora dans la vie? :D:

_________________

SWING  :holl:

Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 18:31
:mimi: ??
Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 19:16
@Sydney Boyton-Niel a écrit:
Alors, elles sont chambres voisines, puisqu'elles sont au même étage et chambre de numéro impair 5 et 3 du coup, soit c'est vraiment positif, soit c'est vraiment négatif.
Comment est Sora dans la vie? :D:
ah oui c'est donc bien ce que je pensais elles sont voisines de chambré
alors toutes les infos utiles sur Soso sont dans mon premier post mais pour te résumer rapidement c'est quelqu'un de simple qui se satisfait de peu, pas du genre matérialiste, elle a le goût de la culture elle est souvent plongée dans un bouquin, qui n'est pas à elle car elle a tendance à emprunter les affaires de tout le monde par-ci par-là la propriété personnelle elle connait pas que ce soit avec les fringues, les objets ou les gens C'est une artiste elle est comédienne et donne également dans le dessin mais elle ne vit pas de sa passion et est rarement satisfaite de ses créations de toute façon . Elle a pris son indépendance assez jeune à cause du foyer oppressant dans lequel elle a vécu (c'est un bébé-médicament). Ayant été dans la retenue forcée toute sa vie elle a tendance à vouloir rattraper les années qu'on lui a volé, du coup, elle est toujours partante pour tout, a le goût du risque et des expériences déconseillées, si c'est interdit elle fonce encore plus ! Elle n'est pas tellement tête brûlée, plutôt dans l'urgence, l'indécision. Elle a du mal à se poser, que ce soit dans ses études, émotionnellement ou avec quelqu'un, c'est un oiseau toujours en mouvement. Elle butine à droite et à gauche et a une style de vie assez nomade, elle peut paraître sans gêne mais c'est juste qu'elle est très nature, elle ne s’embarrasse pas de retenue, elle est très tout ou rien mais rien à moitié
Du coup, je veux bien que tu me parles un peu plus de Syd niveau caractère mais à première vue je pense qu'elles sont très différentes du coup Syd pourrait très bien avoir des a priori sur Sora, comme elle est très volage elle pourrait l'avoir catalogué de fille facile à cause du va et vient de gens qu'elle doit voir passer dans la chambre voisine et puis elle n'a pas vraiment de filtre alors le peu de fois où elles se sont parlés Sora n'a pas forcément fait bonne impression, elle est très spontanée et se lasse d'un rien, elle a pu se montrer indiscrète avec Syd sans réellement y faire attention et résultat ça n'a pas plu à Syd. Sora s'amuse d'un rien, mettre les gens mal à l'aise la distrait beaucoup :ih: Je me dis qu'à leurs débuts elle a peut-être fait un sacré rentre-dedans à Syd, et Syd étant hétéro elle n'y a pas été réceptive, peut-être aussi que ça l'a un peu gêné car elle semble beaucoup plus timide et moins expérimentée que Sora, et Sora depuis s'en amuse, elle a compris que Syd n'était pas intéressée par les femmes mais la voir ne plus trop savoir où se mettre elle trouve ça à la fois adorable et drôle elle fait pas ça de manière mesquine, mais elle est plutôt espiègle comme nana


Rochan Pandey a écrit:
:mimi: ??
que puis-je faire pour toi mon petit amoureux à sens-unique? :ih:
Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 22:34
Sora Evans a écrit:
Dyl Warsson a écrit:
@Atom Buschfeld je me sacrifie pour la reproduction et vazy le soutien quoi.  
pfff non mais l'autre ce qu'il faut pas entendre !  
cteu duo de kéké des plages jte jure  :ih:

mis à part je viens faire l'aumône du lien  

@Sora Evans wesh moi qui venait en paix voilà ce que je lis. :onon:  mais c'est des kékés des plages super mignons à faire fondre les coeurs comme des glaces au soleil. :hou:  t'es juste jalouse parce que dyl est pas intéressé.  et  olala j'avais pas vu que tu m'avais répondu. compliment c'est mon second prénom.  t'as de belles cuisses aujourd'hui toussa toussa. What a Face
et la gueuse  j'ai une idée.  ouai gros choc de la vie bon un riquiqui brin d'idée mais j'm'en fous ça compte quand même.
aloooors j'me suis dit que dyl en bon vieux puceau qui sait pas parler aux femmes aurait pu appeler la ligne rose pour genre voir s'il arrivait à pécho. même si en vrai il paye mais osef. et qu'il serait tombé sur sora,et qu'il lui aurait posé pleins de questions sur ce que les femmes australiennes aiment et comment manoeuvrer voilà. What a Face et si t'as besoin d'un mec pourdes nus voilà. moustache non en vrai j'avais une véritable idée, mais avec tout le flood j'ai tout oublié. #loser. :ah: trop de perturbations. peut-être que comme elle aime emprunter les affaires de tout le monde, elle aurait pu débarquer et genre prendre le sandwish de dyl à la cafet, et voilà la merde. l'apocalypse. okay mes idées sont merdiques je pars à jamais.
Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Dim 22 Oct - 23:19
Dyl Warsson a écrit:
Sora Evans a écrit:
Dyl Warsson a écrit:
@Atom Buschfeld je me sacrifie pour la reproduction et vazy le soutien quoi.  
pfff non mais l'autre ce qu'il faut pas entendre !  
cteu duo de kéké des plages jte jure  :ih:

mis à part je viens faire l'aumône du lien  

@Sora Evans wesh moi qui venait en paix voilà ce que je lis. :onon:  mais c'est des kékés des plages super mignons à faire fondre les coeurs comme des glaces au soleil. :hou:  t'es juste jalouse parce que dyl est pas intéressé.  et  olala j'avais pas vu que tu m'avais répondu. compliment c'est mon second prénom.  t'as de belles cuisses aujourd'hui toussa toussa. What a Face
et la gueuse  j'ai une idée.  ouai gros choc de la vie bon un riquiqui brin d'idée mais j'm'en fous ça compte quand même.
aloooors j'me suis dit que dyl en bon vieux puceau qui sait pas parler aux femmes aurait pu appeler la ligne rose pour genre voir s'il arrivait à pécho. même si en vrai il paye mais osef.  et qu'il serait tombé sur sora,et qu'il lui aurait posé pleins de questions sur ce que les femmes australiennes aiment et comment manoeuvrer voilà. What a Face et si t'as besoin d'un mec pourdes nus voilà. moustache  non en vrai j'avais une véritable idée, mais avec tout le flood j'ai tout oublié. #loser. :ah:  trop de perturbations.  peut-être que comme elle aime emprunter les affaires de tout le monde, elle aurait pu débarquer et genre prendre le sandwish de dyl à la cafet, et voilà la merde. l'apocalypse.  okay mes idées sont merdiques je pars à jamais.

fais pas ta mijaurée ça te va pas
rholala et ça se la joue poète du dimanche en plus, de mieux en mieux
genre Dydy est pas intéressé, outrée je suis
merci bien ça me fait plaisir que tu les remarques jles ai badigeonné exprès pour toi

bon un peu de sérieux
j'aime tes idées, j'ai envie de les mixer :red: :red: puis elles rejoignent un peu les miennes j'avais commencé à cogiter, genre je suis pas une feignasse moustache enfin si mais je fais un effort note bien Je voyais bien Sora essayer de booster la côte de Dyl avec la gente féminine, super conseillère de l'ombre ça va devenir son Dr. Love tu vois :lunettes: ce qui serait amusant c'est qu'ils aient un certain lien en vrai et un complètement différent via le téléphone rose :ih: peut-être qu'au départ Dyl a juste appelé comme ça, pour essayer, qu'il aurait même raccroché et puis merde il s'est dit "je teste qui le saura de toute façon?" et il est tombé sur Sora qui a l'habitude d'avoir des gros pervers au bout du fil et là elle est tombée sur le gars inexpérimenté et super charmant sans même qu'il s'en rende compte et du coup bah alors que d'ordinaire son rôle c'est de raconter des histoires cochonnes au tel et faire le récit des fantasmes de ces zigotos là, bah Dyl ce qu'il voulait c'était des conseils sur les femmes et ça la changeait, elle s'est prise au jeu. Je me dis que ça a pu devenir habituel? Genre c'est devenu un "client régulier" mais plus ça va plus ça s'est transformé en véritable échange, en discussion presque banal, peut-être qu'il arrive plus facilement à se confier à elle car il y a cette assurance d'anonymat? Il ne sait pas qui elle est et vice versa, elle ne le juge pas, jamais, c'est le réconfort de l'inconnu, et Sora elle s'est attachée aussi à ce client un peu à part, parce qu'il y a quelque chose de beau et d'intriguant dans ce mystère.
Et puis à côté de ça y'a Dyl et Sora, qui n'ont pas arrêté de se croiser dans un premier temps, d'abord, à la bibliothèque (ils font partis de ces rares personnes qui aiment emprunter leurs livres), quand Dyl prenait un bouquin, y'avait souvent le nom de Sora juste avant le sien sur la liste de gens qui l'avaient emprunté, et vice versa quand Sora prenait un roman. Ils ne savaient pas qui étaient l'autre mais visiblement ils avaient les mêmes goûts. Si bien que Sora ça l'a amusé, et elle s'est mis à laisser des petits mots coincés entre les pages, des petits croquis, dans l'espoir qu'il les trouve, à son intention, juste la sienne. Ça a fini par payer, et je me dis qu'ils ont pu se parler comme ça un moment, par petits mots interposés?

Et puis la vraie rencontre s'est fait grâce ou à cause d'Atom, je sais pas si t'as lu le lien que je lui ai proposé mais vas y jeter un coup d'oeil sinon
Citation :
et au final quelqu'un est arrivé dans la chambre les interrompant mais de toute façon c'était déjà un pur fiasco alors ils étaient plus à ça près !

je me dis que ce quelqu'un ça peut être Dyl après ça, Dyl il croisait souvent Sora car elle a fini par beaucoup traîner avec Atom, leur relation est bizarre et échappe à pas mal de gens, résultat on pourrait partir sur un trio un peu space parce qu'en fait c'est un duo Atom et Dyl, mais Sora débarque un peu quand elle veut, elle est comme ça elle s'impose, emprunte leurs playlist, squatte leur pizza et leur donne son avis même quand ils l'ont pas demandé Sora quoi :ih: je me dis que ça peut contrebalancer avec la timidité de Dyl, il est pas forcément très à l'aise quand elle est dans les parages, et après à toi de me dire si ça passe ou ça casse mais Sora c'est un peu "les amis de mes amis sont mes amis" donc elle a foutu d'emblée Dyl dans le panier et se comporte de façon très familière avec lui, à en effet lui piquer ses M&Ms au réfectoire, à débarquer dans sa chambre à 3h du mat parce que "OH MON DIEU LE LAVABO DE MA CHAMBRE FUIT" bah ouais il se la joue Bob le bricoleur alors elle hésitera pas à lui demander de réparer ci ou ça A venir s'asseoir à côté de lui sur la pelouse, remarquer qu'il regarde une jolie fille plus loin et balancer haut et fort "elle est mignonne tu devrais l'inviter" je les vois pas forcément amis pour le moment,
il doit la voir comme le parasite qu'il doit se coltiner parce qu'Atom l'aime bien mais ce qui est amusant c'est qu'en réalité ils se connaissent de bien des façons sans le savoir et qu'elle est beaucoup plus que l'enquiquineuse d'Atom et qu'il représente plus également que "le gars qui traîne avec Atom".

breeeef je me suis légèèèèrement emporté :ahahaha: dis moi ce qui te plait ou pas, ce qu'on garde, ce qu'on teje, ce qu'on peaufine, ce que ça t'inspire.. je suis ouverte à tout puis Dyl je l'aime beaucoup trop pour avoir un lien banal je refuse :grave:
ps : tu écoutes les stokes d'après mes conclusions, donc.. voilà
Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Lun 23 Oct - 5:48
Sora Evans a écrit:

que puis-je faire pour toi mon petit amoureux à sens-unique?  :ih:

ne pas lui dire ça ( )
mais justement si c'est le genre à Sora de dire ça, peut-être Rochan l'a déteste genre il pensait bien faire en lui confiant trouver Mia jolie, mais elle en parle toujours quand elle et lui se croissent. Le pauvre ne sait pas comment lui dire d'arrêter parce qu'il craints que Sora le dise à la principale concerné Du coup je sais pas si ça fonctionne pour toi avec Sora
Invité

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
Lun 23 Oct - 7:54
@Sora Evans olalalalalala. :red: :red: j'suis tellement à bourre pour le boulot mais j'en ai rien à foutre, car en lisant ça j'suis obligée de te répondre. :sad: j'adore l'ensemble de tes idées. j'ai pas de mots tellement c'est parfait. :amen: j'achète, j'adhère, je love, je meurs, amen.
t'as vu ce poète que j'suis pas, avoue je t'impressionne.
outrée tu peux être jusqu'à la fin de ta vie.
by the way je note tes efforts ce joli travail d'équipe qu'on fait pas. après la sora en dr. love ça fait peur. c'est pas comme si la meuf avait un max d'expérience en amour, vu qu'elle préfère baiser les autres et s'attacher à personne. mais le pauvre est complètement à la ramasse donc il va prendre ce qu'on lui offre.
du coup l'idée qu'ils puissent se connaitre de deux façons différentes est totalement géniale. :inlove: surtout qu'au téléphone, nos voix ont tendance à changer, donc ils ne pourraient pas forcément reconnaître le timbre de l'autre. du coup je vois bien dyl lui demander ses horaires pour savoir quand appeler et ne tomber que sur elle. il faut dire qu'il s'attendait à toute autre chose, genre qu'on lui raccroche au nez, ou qu'il tombe sur une vieille dame en manque de sex qui veut à tout prix lui en vendre. mais non. il tombe sur sora et sa voix si charmante. elle est jeune et pleine de vie. sans filtre. avec elle il se sent tout de suite à l'aise, et puis tu as raison il y a cette idée d'anonymat. il se confie plus qu'il ne le devrait. mais en même temps il a encore du mal à s'ajuster à ce nouveau pays. et dyl est timide, et veut pas forcément embêter ses amis avec ses problèmes, alors il se confie à la personne derrière le téléphone, ne sachant pas que c'est sora. I love you
et j'aime aussi l'idée des petits bouts de papiers dans les livres. c'est trop mignons. mais en même temps je vois leur commentaire être d'une toute autre nature. moins adorable. dans le genre "t'as vu comment X à fait sa pute. " ou "NON Y est mort, bordel on est pas dans un épisode de GOT. c'est bon je me casse." osef de la bibliothécaire qui dit qu'ils devraient pas faire ça, qu'ils dénaturent un livre. What a Face

et ouai j'vous ai stalké avec atom. mais bon vu comment j'ai compris que tu stalkais un peu tout le monde, on s'entend bien. et en effet, je pense que la boule d'énergie qu'est sora, et tout ce qui fait que c'est un personnage unique, compenserait avec la timidité de dyl. parfois il se dirait, c'est bon ils parlent ensemble, pas besoin de contribuer. mais il les écoute, même s'il dit rien. puis la fille qui se croit vraiment chez elle. et dyl qui l'engueulerait toujours en mode "mais tu fais chier c'était mes M&Ms va bouffer de l'herbe si t'as faim." et après il jurait dans toutes les langues, la maudissant. mais il la trouve attachante dans un certain sens. il aime bien sa personnalité. un peu moins quand elle lui a foutu la honte devant des filles. il a un réputation à tenir. ou pas. et si elle débarque à 3 h du matin il va lui dire " va crever, au revoir. What a Face" exactement le parasite c'est le mot. mais au final il ne sait pas qu'elle connait tous ses secrets. et qu'ils sont bien plus proches qu'ils le pensent &tout &tout. donc voilà je prends tout et je jette rien. et ouai the strooookes :ah: keupine. :cro: :inlove:
Contenu sponsorisé

Sujet Re: smells like teen spirit (sora)
smells like teen spirit (sora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» petit inventaire des techniques de Sora Shizen
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Zelda Spirit Tracks
» The legend of Zelda : Spirit tracks

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-+
Sauter vers: